Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Les fêtes chrétiennes

Il n'y a aucun problème et aucune interdiction pour qu'un musulman souhaite des bonnes et joyeuses fêtes pour son voisin, son collègue et son ami chrétien.

Bien au contraire ceci est même recommandé et fait partie des règles du bien vivre ensemble.

La formulation des vœux doit rester neutre et ne confirme aucune fausse croyance chrétienne par rapport à Jésus.

Les musulmans aiment et respectent profondément Jésus et Marie,

Dans le Coran il y a le chapitre de Marie qui relate la naissance miraculeuse de Jésus et confirme son statut de Messager de Dieu et prophète.

Même si les musulmans ne partagent pas la même vision sur Jésus mais sa naissance reste un éventement important qui marque un tournant dans l'histoire de l'humanité.

Je voulais dire à quel point nous musulmans aimons Jésus que la paix soit sur lui et sa mère la vierge Marie. Cet amour est pour nous une foi. Jésus le juste, l’exemple de droiture et du détachement des biens de ce bas monde. Jésus la parole de Dieu déposé dans le sein de la vierge et la pure Marie.

Jésus est l'exemple de la piété, de la générosité et de la modestie, c'est un propagateur d'amour et de miséricorde;

Abraham, Moïse, Jésus et Mohamed sont tous des frères et leurs messages proviennent de la même source divine.

Certes les musulmans ne partagent pas l'aspect religieux et rituel des fêtes mais cela ne les empêche pas de s'associer aux autres concitoyens pour souhaiter des bonnes et joueuses fêtes pour les chrétiens et une bonne année pour tout le monde.

Que ses fêtes soient pour notre pays une occasion pour plus de paix, plus de justice, plus de fraternité, plus d'amour et de bonté dans le cœurs.

Les fêtes les plus importantes en islam sont les deux Aïd, l'Aïd du sacrifice lors du mois du pèlerinage et l'Aïd de rupture du jeûne après le mois du Ramadan. Ces fêtes sont liées à des actes d'adorations et non pas à la naissance ou la mort de personnes humaines. La relation avec Dieu est directe et nécessite aucun intermédiaire.

Ainsi les enfants musulmans peuvent faire leur liste de cadeaux deux fois par an.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article