Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Jeûne pour une femme enceinte ou qui allaite.

Résumé des règles juridiques du jeûne pour la femme enceinte et la femme qui allaite.

Pendant le Ramadan, que doit faire la femme enceinte ou la femme qui allaite son bébé ?

 

  • Cas 1 : femme en bonne santé et la grossesse ne lui pause aucun problème ni aucun danger pour son bébé.
    • Elle doit jeûner
  • Cas 2 : femme en bonne santé et la grossesse ne lui pause aucun problème ni aucun danger pour son bébé mais elle craint seulement la difficulté et la gêne qui accompagne le jeûne :
    • Elle doit jeûner. Le jeûne est toujours accompagné d'un affaiblissement et d'une difficulté avec l'aide d'Allah elle cette difficulté est largement récompensée.
    • Cependant si, par peur, elle choisit de ne pas jeûner, cela ne peut pas être considéré comme un péché ou un manquement.
  • Cas 3 : Le jeûne est insupportable pour la femme pour plusieurs raisons : journée très longue, nausée et vomissement notamment les 3 premiers mois, grossesse compliquée, risque pour le bébé décelé par un médecin de confiance ...
    • ​​​​​​​Elle est tenue de rompre son jeûne et ne pas mettre sa personne ni sa grossesse en danger.
    • Dieu n'impose pas à une personne ce qu'elle ne supporte pas et Il ne demande de préserver sa santé et la vie de son bébé.
  • ​​​​​​​Cas 4 : Elle allaite son bébé et lui donne éventuellement des compléments. Le jeûne n'influence pas la qualité et la quantité du lait maternel.
    • ​​​​​​​Elle doit jeûner.
  • ​​​​​​​Cas 5 : Elle allaite son bébé et le jeûne l’empêche d'avoir la quantité suffisante de lait maternel ou d'avoir un lait d'une bonne qualité. (notamment quand la journée est trop longue)
    • ​​​​​​​Elle est tenue de rompre son jeûne et ne pas priver son bébé de son lait maternel et ceci même si elle a la possibilité de lui donner des compléments.


Si la femme choisi de ne pas jeûner que doit elle faire pour compenser son jeûne ?

  • Cas 1 : Elle a la possibilité de rattraper son jeûne avant le Ramadan de l'année prochaine. (Elle n'allaite pas son bébé, elle lui donne des compléments, elle peut jeûner en hiver où les journées sont courte sans incidence sur son allaitement...)
    • Elle doit rattraper les jours ou le mois entier.
    • Si elle ne rattrape pas avant le Ramadan alors qu'elle pouvait le faire, elle doit rattraper après le Ramadan et en plus donner une Fidyat (offrir un repas à un pauvre pour chaque jour non rattraper à temps).
  • ​​​​​​​Cas 2 : Elle ne peut pas rattraper avant le Ramadan de l'année prochaine car elle allaite son bébé.
    • ​​​​​​​Elle doit rattraper les jours ou le mois entier après le Ramadan de l'année prochaine. (Sans donner de Fidyat car elle avait une raison valable de retarder).
  • ​​​​​​​Cas 3 : Elle n'a pas rattraper le dernier mois de Ramadan et elle ne peut pas jeûner le prochain Ramadan à cause de l’allaitement ou à cause d'une nouvelle grossesse. [Cas de grossesses rapprochées]
    • ​​​​​​​Elle ne rattrape pas le Ramadan dernier et doit donner une Fidyat (offrir un repas à un pauvre pour chaque jour non jeûné).

 

 

Pendant le Ramadan, que doit faire la femme enceinte ou la femme qui allaite son bébé ?

Si la femme choisi de ne pas jeûner que doit elle faire pour compenser son jeûne ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

OUÉDRAOGO 17/07/2017 02:42

Aslm, merci pour vos écrits et apports. Qu'Allah nous assiste. Merci