Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

La place de la foi dans notre société

C'est quoi la foi ?

Définition

La foi donne les réponses aux questions existentielles : d'où je viens, où je vais, que fais-je dans ce monde.

La foi donne le sens de la vie et de la mort.

تصديق واعتقاد بالقلب، والإقرار باللسان، والعمل بالأركان، يزيد بطاعة الله و ينقص بالعصيان،

Pour le musulman : la foi consiste à croire avec le cœur, confirmer avec la langue et agir avec les membres. La foi augmente par les bonnes œuvres et diminue par les péchés.

En arabe le terme Iman, signifie à la fois la croyance (Tasdiq) et la confiance (Amn : sécurité)

La foi et la vie

Certain croient qu'il faut choisir entre la vie et la foi !!!

La foi musulmane n'est pas un obstacle devant la vie.

Toutes les obligations religieuses ne sont là que pour nous purifier extérieurement et intérieurement.

Toutes les interdictions ne sont là que pour nous protéger et nous garantir une vie saine et agréable. Allah ne veut vous imposer aucune gêne.

La foi musulmane reste pure et intacte. Alors que la foi des autres religions a été touchée par des altérations profondes.

Un poète indien « Tagore » dit en parlant à notre civilisation actuelle : Il est vrai que vous avez réussi à planer dans le ciel comme les oiseaux, s’enfoncer dans la mer comme les poissons, cependant vous n’arrivez toujours pas à marcher sur terre comme des hommes.

La réalité de notre société d’aujourd’hui.

Une société face à des mutations profondes :

Nanotechnologie, la conquête de l’espace, l'homme augmenté, la digitalisation ...

Une société en crise sur certains domaines

  • Le vide spirituel : Les suicides, l’alcool, les souffrances psychiques.
  • Le matérialisme, le profit,
  • La consommation à outrance
  • Les problèmes de l’environnement : l’épuisement des ressources

Le pluralisme religieux et La liberté religieuse

Particulièrement pour la France :

Une société laïque et sécularisée

  • Une chance pour toutes les religions et pour les musulmans.
  • Parfois : Une sécularisation à outrance qui ressemble à la schizophrénie.
  • Mais cette laïcité souffre aujourd’hui de plusieurs maladies
    • Certains veulent une société qui ne veut pas voir Dieu. Une absence complète de la visibilité religieuse.
    • Dieu est absent mais d’autres divinités prennent sa place.
    • Une laïcité à plusieurs vitesses. Elle est stricte et exigeante avec les musulmans et souple avec les autres religions. On invoquant comme d'habitude "L'héritage judéo-chrétien de la France"
  • A nous donc de travailler pour une vraie laïcité qui permet à toutes les religions de s'exprimer et qui garantie la neutralité de l'état.

Les fléaux qui touchent les musulmans

La stagnation intellectuelle

  • Pas de réponse pour certaines questions que se pose l’humanité aujourd’hui.
  • Relire les textes à la lumière des avancées scientifiques. (Le début de Ramadan, la musique, ...)

L’extrémisme et la radicalisation

  • L’importation de la pensée et des fatwas
  • Le refus de la divergence
  • Le rejet de la société
  • La violence intellectuelle ou physique

La marchandisation de la religion :

  • La Roqia moyen de profit et d'endoctrinement

Le complotisme

  • Le désengagement et la résignation

Les défis devant le musulman dans cette société.

Transmettre la foi aux nouvelles générations

  • Quoi transmettre ? Aller à l'essentiel.

Témoigner de sa foi dans la société

  • « [33] Qui donc tiendrait un meilleur discours que celui qui appelle les hommes à Dieu, fait œuvre pie et proclame tout haut son appartenance à l’islam ? [34] La bonne action et la mauvaise action ne sont pas pareilles. Rends le bien pour le mal, et tu verras ton ennemi se muer en fervent allié ! [35] Mais une telle grandeur d’âme est seulement le privilège de ceux qui savent faire preuve de patience et de ceux qui sont touchés par une grâce peu commune. » 41. Sourate des Versets détaillés (Fussilat)

Dialoguer et œuvrer avec les autres croyants

Le dialogue n'est plus un choix mais une obligation.

Œuvrer avec les autres

Avec ceux qui œuvrent pour la justice et le bien de la société, la protection de l'environnement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article