Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

L'islam et la dictature

Je n'ai aucune sympathie, ni aucun estime envers les dictateurs qu'ils soient morts ou vivants.

Quand un dictateur meure, la terre est soulagé de sa personne et le ciel sera fermé devant son âme, ses victimes sont joyeuses.

Allah déteste les dictateurs, le Prophète les déteste et les juste de ce monde les détestent.

Combien de fois, DIEU nous parle du Pharaon dans le Coran ? À travers lui, DIEU veut attirer notre attention à ce type de personnage qui, pour conserver le pouvoir, n'hésitent aucunement à agir avec injustice envers leurs peuples.

Il y a eu beaucoup de Pharaons dans l'histoire et il y en a encore sur terre aujourd'hui. Notamment dans les pays musulmans.

Comment estimer celui qui s'empare du pouvoir par la force et contre la volonté de son peuple.

Comment estimer celui qui est capable d'humilier, torturer et tuer des innocents de son peuple, juste pour asseoir ou préserver son pouvoir ?

Ils ont obligé des millions de personnes à s'exiler, à s'éloigner de leurs famille, à quitter leurs terres et abandonner leurs biens.

Tous les dictateurs, sans exception, se sont accaparé des biens de leurs peuples pour les attribuer à leurs familles, leurs proches et leurs funestes ministres.

Ils ont tous favoriser la corruption et la division. Ils annoncent des principes d'égalité mais ils ne les appliquent que sur les pauvres.

Regardez comment le Prophète (صلى الله عليه وسلم) décrit celui qui veut s'imposer juste pour diriger une seule Salât.

Il dit : celui qui dirige une prière alors que les fidèles ne souhaitent pas qu'ils le fasse, sa prière ne sera pas acceptée et ne dépassera pas sa tête d'un empan"

Que dire donc de celui qui s'impose pour diriger un pays entier sans prendre l'acceptation du peuple ?

Ils croient que sans eux rien ne peut fonctionner, alors qu'ils sont la cause même de la corruption.

Mourir en défendant sa liberté, ses biens, sa famille, son honneur est une noble mort et les victimes des dictateurs sont des martyres et non pas des rebelles. Un jour, un homme posa la question au Messager (صلى الله عليه وسلم) : Ô Messager de Dieu : Si un homme vient prendre mes biens par force que dois-je faire ? Le Messager dit : ne lui donne pas tes biens et combats-le ! L'homme dit : S'il me tue ? Le Messager dit : Tu es martyre. L'homme dit : Si je le tue ? Le Messager dit : Il sera en Enfer.

Il dit un jours que le meilleur des martyres est un homme qu'un dictateur tue car il s'est levé pour lui signifier son injustice et lui ordonner la justice.

Allah nous demande de prendre nos distances avec les injustes et ne pas être de leur côté : "[113] Ne vous rangez pas du côté de ceux qui commettent des injustices, de peur que le Feu ne vous atteigne ! Et vous n’aurez alors point d’allié en dehors de Dieu ni de protecteur." 11. Sourate de Hûd (Hûd)

Regardez comment Allah parle du Pharaon et sa méthode de gouverner : "Pharaon se comportait en despote dans le pays. Il avait réparti ses habitants en clans et en opprimait une partie en mettant à mort leurs fils et en ne laissant en vie que leurs filles, car c’était un être malfaisant. [5] Or, Nous voulions apporter Notre aide à ces opprimés sur Terre, pour faire d’eux des dirigeants et des héritiers, [6] en les rendant maîtres du pays, et faire subir à Pharaon, à Hâmân et à leurs armées ce qu’ils avaient tant redouté." 28. Sourate du Récit (Al-Qasas)

Le Pharaon croyait que son avis était toujours le bon et qu'il était le seul qui pouvait apporter la bonne solution à son peuple : "29 ... Ce que je vous propose, reprit Pharaon, est le meilleur parti à prendre, à mon avis ; et la solution que je vous indique est sûrement la bonne." 40. Sourate du Pardonneur (Ghâfir)

à bas l'injustice et les injustes, à bas les dictateurs de ce monde.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article