Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

L'islam et les maladies "psychiatriques"

L'islam et les maladies "psychiatriques"

Une sœur infirmière pose la question suivante :

Qu'elle est la position et la place des maladies "psychiatriques" en islam ?

Ma première réponse est la suivante :

L'islam reconnait les maladie psychiques, psychiatriques comme des maladies à part entières. Elles ont de causes, des effets et des remèdes.

L'islam valorise la science et les recherches. Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) nous informe que chaque maladie a un remède et il nous incite à aller le chercher.

Les maladies quelque soit leur nature sont considérées comme des épreuves. Elle nécessitent l'acceptation et l'action. On peut appeler cela "La patience positive"

Comme pour les maladies physiques, le musulman croit que les remèdes n'ont d'effet que par la volonté de Dieu. Les soins et les causes sont nécessaires mais la guérison ne vient que de Dieu.

Faire confiance en Dieu, lui demander son soutien, sa protection et sa guérison est la première chose au quelle musulman doit avoir recours.

Je sais que parmi vous il y a des spécialistes et des étudiants en médecine qui peuvent rajouter beaucoup des choses ... à vous... si vous le voulez bien !

Salam aleykom , je suis interne en psychiatrie je commence tout juste et j'ai des connaissances "musulmanes" dans le domaine . On parle bien de psychiatrie ici. Du domaine de la pathologie.
À vrai dire, ce qui est intéressant dans cette question ce sont les mécanismes et préjugés (bons ou mauvais) qui poussent encore des personnes à se demander "la place" qu'occupent ces pathologies que pourtant l'on classifie, diagnostique et traite, en islam. Comme si les reconnaître ou les nier serait des attitudes conformes ou non à une conviction religieuse particulière qui pourrait être contraire à nos principes et nos croyances .
Il est un peu là le malaise à mon sens.
Je ne suis pas spécialiste de l'Islam mais al hamdulilah je sais aussi de quoi je parle (j'ai pas choisi la psy au hasard , je vois qu'il y a ce malaise dans la communauté ) et la réponse de ce post me convient parfaitement.
Sachez simplement que les maladies psychiatriques sont réelles , qu'elles ont un siège organique pour beaucoup , des critères diagnostiques , une symptomatologie riche et détaillée , des facteurs de risque , parfois une part génétique, que ce sont des médecins qui l'exercent , que beaucoup de patients aujourd'hui peuvent être traités grâce à des thérapeutiques médicamenteuses qui ont transformé l'existence de certains comme ceux souffrant de schizophrénie et qui auparavant étaient considérés comme des fous à lier , internés isolés sedatés, que ces maladies regorgent de mystères scientifiques encore non élucidés et qui tiennent pour beaucoup de notre fonctionnement et architecture cérébrale encore loin d'être explorée en profondeur (d'ailleurs plus on avance plus on comprend que la psychiatrie a une frontière floue avec la neurologie ), que les personnes atteintes souffrent énormément de la stigmatisation et que chaque traitement doit convenir à chaque personne , qu'il n'y a certes pas seulement les médicaments (il faut un accompagnement psychologique , social , familial , en fonction des besoins de chacun et de ses convictions ) mais que parfois ces traitements sont in-di-spen-sables.
Voilà simplement émoticône :)

Lyna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article