Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Le travail est une adoration

Le travail est une adoration

Un jour un homme médinois est venu voir le Messager (saw) pour se plaindre du fait qu’il ne possède même pas les moyens pour nourrire sa famille et qu’il les avait laissé se tordre de faim.

Le Prophète (saw) lui demande d’aller chez lui et de lui ramener tous les objets qu’il possédait chez lui.

L’homme revient voir le Prophète et dans ses mains un récipient et une nappe en tissu en disant que c’étaient les seuls objets qu’il avait chez lui et dont sa famille s’en servait.

Le prophète (saw) propose publiquement ces objets en vente. Un compagnon propose un Dirham, le prophète (saw) propose les objets encore à la vente et par solidarité un autre compagnon les achète à deux Dirhams.

Il dit à l’homme “Prends cet argent, achète de la nourriture pour ta famille pour un Dirham et achète une hache avec l’autre Dirham et reviens me voir”

L’homme exécute l’ordre du prophète (saw) et ramena avec lui une hache. Le prophète demande à ses compagnons un bâton pour l’utiliser comme manche ? Un homme lui donne un bâton et le prophète le fixe avec ses mains bénies.

Il donne l’outil à l’homme et lui dit : tiens prends cette hache, vas dans la montagne chercher du bois et vend le au marché. Ne reviens me voir que dans 15 jours.

L’homme exécute l’ordre du Prophète et commence à vendre chaque jour le fagot de bois qu’il ramasse le matin. Il vendait chaque jour pour deux tiers de Dirhams.

Quinze jours après, Il revient voir le Messager (saw) pour lui annoncé qu’il avait réussi à gagner dix Dirhams et qu’il avait acheté de la nourriture pour sa famille pour cinq Dirham et des habits pour cinq Dirhams.

Le Messager (saw) lui dit : “ceci est mieux que tu vienne le jour dernier le visage marquée par la mendicité, la mendicité n’est autorisée que pour trois personnes : “celui qui doit acquitter du prix du sang, celui qui est lourdement endetté et celui qui est dans l’extrême pauvreté.” Hadith rapporté par AbouDaoud

Ce Hadith est la mise en pratique du proverbe chinois qui dit : “ Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner du poisson ”

Le Messager (saw) aurait pu lui donner de l’aide ou demander à ses compagnons riches de l’aider, mais il ne l’a pas fait.

Il lui fait vendre ses propres objets pour lui acheter son outil de travail et lui a indiqué un travail que toute homme en bonne santé comme lui peut faire.

La Sadakat et l’aumône n’est pas autorisé pour celui qui est fort et a la possibilité de travailler.

Travailler est un honneur, travailler est une adoration, travailler est le meilleur moyen pour subvenir aux besoins des personnes à charge.

En travaillant et en gagnant ta subsistance par ta propre sueur, tu peux vivre dans la suffisance et aider ceux qui sont dans l’incapacité de travailler.

Au lieu d’être celui qui tend sa main pour recevoir, sois celui qui tend sa main pour donner. Le Messager (saw) dit lors d’un serment public “La main haute est meilleure que la main basse”.

Les meilleurs des hommes qui sont les prophètes (saw) travaillaient et gagnaient leur pain à la sueur de leur fronts. Le prophète de Dieu David (as) façonnait le fer et aimait manger de son salaire, Le prophète de Dieu Zakaria (as) travaillait comme menuisier, Le prophète de Dieu Moussa (as) a travaillé comme berger pendant 10 ans, le Prophète Mohamed (saw) était berger pendant son enfance et commerçant pendant sa jeunesse.

Dieu nous demande d’agir et de bouger pour aller chercher ses bienfaits : “ [15] N’est-ce pas Lui qui vous a soumis la Terre ? Parcourez donc ses grandes étendues et mangez de ce que Dieu vous a octroyé. C’est vers Lui que se fera votre retour.” 67. Sourate du Pouvoir (Al-Mulk)

Il dit encore dans la Sourate du vendredi : « [10] Une fois la prière achevée, répandez-vous sur la Terre, à la recherche des bienfaits de votre Seigneur, sans oublier d’en invoquer souvent le Nom ! Peut-être y trouverez-vous une source de bonheur. » 62. Sourate du Vendredi (Al-Jumu‘a). Même le vendredi qui est censé être le jour de la grande prière peut être consacré au travail une fois la prière terminée.

Certains se trompent complètement dans leur compréhension de la confiance en Dieu. Ils croient qu’avoir confiance en Dieu signifie délaisser les efforts et attendre que la subsistance tombe du ciel. Dieu donne la richesse à qui Il veut, mais Il nous a indiqué les moyens pour atteindre la richesse et Il a établi des lois et des règles qui s’appliquent à tous. Respecter ces règles c’est respecter Dieu. La vraie confiance en Dieu consiste à agir, faire l’effort, fournir le maximum de moyens et ensuite laisser les résultats dans les mains de Dieu.

Un musulman qui peut travailler doit éviter de vivre avec les aides des autres.

Le Messager (saw) dit : “celui qui passe sa nuit fatigué à cause de son travail de la journée, il passe la nuit en ayant ses péchés pardonnés” Rapporté par Tabarani

Pendant qu’ils étaient avec le Messager de Dieu, certains compagnons voient un homme jeune et fort qui se dirigeait vers son travail. Ils disent « Si seulement ce qu’il faisait ce jeune était pour Allah » Le Messager (saw) dit : « S’il va travailler pour nourrir ses enfants il est dans le sentier d’Allah (Fisabilillah), S’il va travailler pour nourrir ses parents, il est Fisabilillah, s’il va travailler pour avoir suffisamment de bien et ne pas demander aux gens, il est Fisabilillah, s’il va travailler par orgueil et vanité, alors il est dans le sentier de Satan »

Cependant, la recherche de l’argent et des biens de ce bas monde ne doit pas devenir le souci principal du croyant. Il faut savoir faire la part des choses et garder un équilibre qui permet de concilier sa vie spirituelle et sa vie matérielle.

Le Coran décrit ceux qui sont sur la bonne voie : “[201] Et il en est d’autres qui disent : « Seigneur ! Accorde-nous une belle part dans ce monde et une belle part dans la vie future, et préserve-nous des tourments de l’Enfer ! » [202] Ceux-là auront une part conforme à ce qu’ils auront mérité et Dieu est prompt dans Ses comptes.” 02. Sourate de la Vache (Al-Baqara)

Les croyants juifs avaient donné ce conseil à Coré, un riche israélite qui se croyait meilleur que les autre : “[77] Emploie plutôt les richesses que Dieu t’a accordées pour gagner l’ultime demeure, sans pour autant renoncer à ta part de bonheur dans ce monde. Sois bon envers les autres comme Dieu l’a été envers toi ! Ne favorise pas la corruption sur la Terre, car Dieu n’aime pas les corrupteurs. »” 28. Sourate du Récit (Al-Qasas).

Dans cette histoire entre le Messager (saw) et ce compagnon médinois il y a aussi un encouragement pour entreprendre et prendre initiative de créer son propre emploi et de ne pas férocement attendre qu’on te propose un travail.

Il n’y a pas mieux que d’être son propre patron et de pouvoir gérer son temps et gagner correctement sa vie.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article