Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Une jeune convertie : Dois-je couper les liens avec ma famille ?

Une jeune convertie : Dois-je couper les liens avec ma famille ?

Une jeune convertie me pose la question suivante :

SVP Que signifie ce verset ? "23. Ô vous qui croyez! Ne prenez pas pour alliés, vos pères et vos frères s'ils préfèrent la mécréance à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés... ceux-là sont les injustes. » - verset 23 de la sourate 9

Dois-je couper les liens avec ma famille ? Dois-je détester mes frères, mes sœurs et mes parents ? Dois-je me comporter mal et avec arrogance vis-à-vis d'eux ?

Vu l'importance de cette question, je réponds publiquement :

Ce verset interdit explicitement toute "alliance" avec les ennemis de l’islam. Il est d’une portée générale.

L’alliance est un terme important qu’il faut le manier avec précaution. Il signifie aider les ennemis de Dieu dans leur injustice, leur divulguer les secrets des musulmans et les soutenir contre ses propres frères musulmans.

Ne rentre pas dans le cadre de l’alliance : la bonté, la gentillesse, l’amabilité, le respect, l’affection, l’entraide pour le bien…

L’affection naturelle qu’un musulman a pour sa maman non musulmane ou pour son collègue serviable ne rentre de toute évidence pas dans l’alliance que Dieu interdit.

Pour comprendre un verset il faut comprendre son contexte de révélation :

Ce verset a été révélé à l’adresse des musulmans qui n’ont pas voulus quitter la Mecque pour rejoindre le Prophète (saw) à Médine. Ils préféraient rester avec leurs familles et leurs proches que de rejoindre le Prophète et les croyants. Certains parmi eux prétendaient l’islam mais soutenaient les membres de leurs famille contre les musulmans.

Dieu les a informer que le devoir de chaque musulman était d’aller soutenir les musulmans et de rejoindre ses frères. La proximité religieuse prime sur la proximité familiale si les deux ne peuvent être conciliées.

Le verset exclut l’alliance et le soutient, il n’exclut pas la bonté, l’affection et les autres devoir qu’un fils a envers son père ou un frère envers son frère de sang.

Asma la fille d’Aboubakr reçoit sa maman qui était « associatrice » et faisant partie des mecquois qui étaient à l’époque en guerre contre les musulmans. Elle demande au prophète (saw) comment fallait se comportait avec elle ? Le messager lui dit clairement qu’il fallait bien la recevoir et l’honorée.

Comme les verset du Coran s’éclairent mutuellement, ce verset peut être lu à la lumière du verset parlant du comportement avec des parents non croyants qui veulent égarer leur enfant : « [15] Mais s’ils exercent sur toi une contrainte pour t’amener à M’associer des divinités dont tu n’as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas, tout en continuant à te comporter envers eux en ce bas monde de façon convenable. » 31. Sourate de Luqmân

Le verset interdit l’obéissance dans le mal à des parents non croyants mais maintient la bonté et l’accompagnement de la meilleure façon.

Le Messager de Dieu était l’exemple et le modèle qui reflétait la parole de Dieu. C’est à travers sa vie et ses enseignements que le Coran doit être compris. Il avait un oncle juste mais non musulman, le prophète l’aimait et se comportait de la meilleure manière avec lui. Il a même appelé l’année de sa mort l’année de la tristesse. Dieu confirme l’affection et l’amour qu’avait le prophète pour son oncle dans le verset qui dit « [56] Prophète ! Tu ne peux remettre dans le droit chemin un être que tu aimes. Mais seul Dieu dirige qui Il veut, car Il est le mieux à même de connaître ceux qui sont les bien-guidés. » 28. Sourate du Récit (Al-Qasas)

Donc ma soeur vous n'avez nullement besoin de détester vos parents et les autres membres de votre famille ni vous montrez arrogante envers eux. Comportez-vous correctement avec eux et aimer le bien pour eux.

Il est évident qu'un musulman ne doit pas aimer ni soutenir la mécréance, le mal ou l'injustice venant de la part de n'importe quelle personne.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Halim 04/03/2015 16:23

L'ennemi de la religion c'est l'ignorance
merci cher imam pour ce partage