Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Vivre Sa foi en France.

Conférence à la mosquée de Montélimar France imamabdallah26@gmail.com

Imam Abdallah

Conférence

Vivre son islam en France

Table de matière

L'islam est la religion de Vérité. 3

L'islam et la liberté de religion. 4

L'islam est une miséricorde pour l'humanité. 5

Vivre dans un pays non musulman. 5

Le rôle du musulman dans la société occidentale. 5

S’ouvrir et dialoguer avec les autres de la meilleure façon. 6

L'entraide le travail commun pour le bien de la société. 6

Avec la haine, comment est ce possible de témoigner de sa foi ?. 7

L'islam est la religion de Vérité

L’islam est la dernière religion révélée par Dieu à l’humanité, elle s’inscrit dans la continuité du message divin reçu par Noé, Abraham, Moïse et Jésus. Avec l’avenement de l’islam la religion divine a connue sa complétude et son achèvement.

Le musulman croit que l’islam est la voie, le chemin et la religion de vérité que Dieu a choisie pour l’humanité. Elle est la religion que doit suivre chaque être humain pour aspirer au salut dans cette vie et dans l’au-delà. Dieu n’accepte pas une autre religion.

Il croit que ceux qui ont la foi en Dieu et en son Messager Mohamed (r) et ont fait le bien méritent le paradis par la miséricorde de Dieu et celui qui reçoit le message de l’islam claire et correctement présenté et ne croit pas en Dieu ni en son Messager Mohamed (r) mérite l’enfer par la justice de Dieu.

Il croit que personne ne subira d’injustice ce jour là car Dieu et le Juste par excellence. Au-delà de la justice Dieu est Clément et le Miséricordieux.

En tant que musulman, sans aucun sentiment de supériorité ni d’orgueil, je suis convaincu que l’islam est la religion de la vérité que Dieu a choisi pour l’humanité.

Une idée dangereuse consiste à dire qu’être juif, chrétien, bouddhiste, hindo, musulman, athée, c’est la même chose et toutes les religions se valent.

Non les religions ne se valent pas, ceux qui croient en Dieu sont plus proches de la vérité que les autres, ceux qui suivent les religions monothéistes sont plus proches de vérité que les autres et les musulmans sont plus proches de la vérité que les autres.

L’islam est la religion qui vient confirmer et corriger les déviations de toutes les autres religions monothéistes, elle est une miséricorde et une grâce pour toute l’humanité jusqu’à la fin des temps.

Un musulman aime et respecte tous les prophètes et messagers de Dieu, il aime Jésus et Marie, il aime Moïse et Abraham, Noé et David, il reconnaît comme message de Dieu la Tora et l’Evangile.

Un rabbin suppose, en toute logique, que le judaïsme est la religion de vérité, un prêtre catholique suppose aussi que le catholicisme est la religion de la vérité. Les chrétiens disent : le Christ est « la Voie, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 6) (cf. Vatican II, Nostra Aetate,§2). Certains juifs se considèrent comme le peuple élu qui a reçu la Promesse et l’engagement de Dieu. Ils se décrivent comme les enfants de Dieu (Dieu d’Israël).

Comment peut-on demander à un musulman de comparer sa religion aux autres ? Lui à qui Dieu le très Haut a donné la plus belle et la plus harmonieuse des religions (L’islam), le plus complet des livres saints (Le Coran) et le plus sublime des hommes (Le Messager de Dieu Mohamed (r)).

« [19] La vraie religion pour Dieu, c’est l’islam. » 03. Sourate de la Famille d’Imran (Âl-‘Imrân)

« [85] Quiconque recherche en dehors de l’islam une autre religion, celle-ci ne sera point acceptée de Lui ; et dans l’autre monde, il sera du nombre des réprouvés. » 03. Sourate de la Famille d’Imran (Âl-‘Imrân).

Ces versets ne signifient point la volonté de forcer les gens à adopter l’islam comme religion dans ce bas monde. Ils mettent les gens devant leurs responsabilités par rapport au dernier message que Dieu adresse à l’humanité.

L'islam et la liberté de religion

Dire que l’islam est la religion de la vérité et du salut ne signifie en aucun cas le rejet, l’intolérance et l’animosité contre les non musulmans.

Faire une pareille conclusion peut être aussi dangereux que le syncrétisme et menace sérieusement le vivre ensemble et le bien de l’humanité car la diversité est une volonté divine et la foi est un choix.

« [256] Point de contrainte en religion maintenant que la Vérité se distingue nettement de l’erreur. Désormais, celui qui renie les fausses divinités pour vouer sa foi au Seigneur aura saisi l’anse la plus solide, sans crainte de rupture. Dieu est Audient et Omniscient. » 02. Sourate de la Vache (Al-Baqara)

  • ﴿ لَا إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ قَد تَّبَيَّنَ الرُّشْدُ مِنَ الْغَيِّ فَمَن يَكْفُرْ بِالطَّاغُوتِ وَيُؤْمِن بِاللَّهِ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْوَةِ الْوُثْقَىٰ لَا انفِصَامَ لَهَا وَاللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ ٢٥٦﴾ البقرة

« [48] S’ils se détournent de toi, sache que Nous ne t’avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde. Tu n’es chargé que de les avertir. » 42. Sourate de la Délibération (Ash-Shûrâ)

  • ﴿فَإِنْ أَعْرَضُوا فَمَا أَرْسَلْنَاكَ عَلَيْهِمْ حَفِيظًا إِنْ عَلَيْكَ إِلَّا الْبَلَاغُ وَإِنَّا إِذَا أَذَقْنَا الْإِنسَانَ مِنَّا رَحْمَةً فَرِحَ بِهَا وَإِن تُصِبْهُمْ سَيِّئَةٌ بِمَا قَدَّمَتْ أَيْدِيهِمْ فَإِنَّ الْإِنسَانَ كَفُورٌ ٤٨﴾ الشورى

« [99] Et si ton Seigneur l’avait voulu, tous les hommes peuplant la Terre auraient, sans exception, embrassé Sa foi ! Est-ce à toi de contraindre les hommes à devenir croyants ? » 10. Sourate de Jonas (Yûnus)

  • ﴿ وَلَوْ شَاءَ رَبُّكَ لَآمَنَ مَن فِي الْأَرْضِ كُلُّهُمْ جَمِيعًا ۚ أَفَأَنتَ تُكْرِهُ النَّاسَ حَتَّىٰ يَكُونُوا مُؤْمِنِينَ ٩٩﴾ يونس

S’attacher à sa religion et respecter ses principes ne signifie pas l’imposer aux autres, s’enfermer sur soi et détester les gens qui ne veulent l’adopter.

Le musulman voit à travers les divergences entre les humains la sagesse et la volonté de Dieu. Contrairement aux anges, Dieu a créé les êtres humains pour les éprouver en leur donnant le libre arbitre.

  • « [117] Ton Seigneur, en effet, ne saurait anéantir injustement les cités dont les habitants sont vertueux. [118] Et si ton Seigneur l’avait voulu, Il n’aurait fait des hommes qu’une seule communauté. Or, ils ne cessent de se dresser les uns contre les autres, [119] à l’exception de ceux auxquels ton Seigneur a accordé Sa miséricorde. Et c’est bien pour être si différents qu’Il les a créés. Ainsi se trouve accomplie cette parole de ton Seigneur quand Il a dit : « En vérité, Je remplirai la Géhenne à la fois de djinns et d’hommes, tous réunis ! » 11. Sourate de Hûd (Hûd)
  • ﴿وَمَا كَانَ رَبُّكَ لِيُهْلِكَ الْقُرَىٰ بِظُلْمٍ وَأَهْلُهَا مُصْلِحُونَ ١١٧ وَلَوْ شَاءَ رَبُّكَ لَجَعَلَ النَّاسَ أُمَّةً وَاحِدَةً ۖ وَلَا يَزَالُونَ مُخْتَلِفِينَ ١١٨ إِلَّا مَن رَّحِمَ رَبُّكَ ۚ وَلِذَٰلِكَ خَلَقَهُمْ ۗ وَتَمَّتْ كَلِمَةُ رَبِّكَ لَأَمْلَأَنَّ جَهَنَّمَ مِنَ الْجِنَّةِ وَالنَّاسِ أَجْمَعِينَ ١١٩﴾ هود
  • « [17] Certes, ceux qui croient, ceux qui pratiquent le judaïsme ainsi que les sabéens, les chrétiens, les zoroastriens et les polythéistes, Dieu les départagera le Jour de la Résurrection, car Il est Témoin de toute chose. » 22. Sourate du Pèlerinage (Al- Hajj)
  • ﴿إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَالَّذِينَ هَادُوا وَالصَّابِئِينَ وَالنَّصَارَىٰ وَالْمَجُوسَ وَالَّذِينَ أَشْرَكُوا إِنَّ اللَّهَ يَفْصِلُ بَيْنَهُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ شَهِيدٌ ١٧﴾ الحج

L'islam est une miséricorde pour l'humanité

Le musulman est par nature miséricordieux, il veut le bien pour tout le monde.

Le Prophète (r) s’adressant à ses compagnons dit un jour : « Vous ne serez pas croyants si vous n’êtes pas miséricordieux ! » « Nous sommes tous miséricordieux ô messager de Dieu » répliquent les compagnons présents. « Il ne s’agit pas de la miséricorde que l’un de vous à envers son prochain mais il s’agit d’une miséricorde générale » Hadith rapporté par Tabarani.

عن ابن مسعود رضي الله عنه، عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال:((لن تؤمنوا حتى تراحموا))قالوا: يا رسول الله كلنا رحيم قال:((إنه ليس برحمة أحدكم صاحبه، ولكنها رحمة العامة))رواه الطبراني ورجاله ثقات.

Le Prophète (r) dit encore « Les miséricordieux sont plus proche de la miséricorde d’Allah, soyez miséricordieux envers ceux qui sont sur terre, Celui qui est dans le ciel sera miséricordieux envers vous » Hadith rapporté par Tirmidhi

"الراحِمونَ يرحمهم الرحمنُ ارْحموا مَنْ في الأرض يرحمكم من في السماء" رواه الترمذي

La miséricorde du musulman est donc globale et englobe tous les humains et même les animaux et toute la création de Dieu.

D’après Anas, le Messager (صلى الله عليه وسلم) dit: « L’un de vous ne devient pas véritablement croyant jusqu’à ce qu’il aime pour son frère le bien qu’il aime pour sa propre personne ». Ibn Rajab dit : “C’est de la fraternité humaine qu’il s’agit”

عَنْ أَنَسٍ رضي الله عنه، عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ: " لَا يُؤْمِنُ أَحَدُكُمْ حَتَّى يُحِبَّ لِأَخِيهِ مَا يُحِبُّ لِنَفْسِهِ " يقول ابن رجب الحنبلي في شرحه على الأربعين النووية معلقًا على عبارة " لأخيه الواردة في هذا الحديث" : " إن الأخوة في الحديث هي الأخوة الإنسانية "

Avec la haine, comment est ce possible de témoigner de sa foi ?

Le musulman cherche à établir une relation de paix et de confiance avec les autres, c’est ainsi qu’il peut avoir l’occasion de témoigner de sa foi et partager la vérité que le prophète Mohamed lui a transmise. Ce témoignage doit être, de toute évidence, complètement désintéressé et sans aucune forme de contrainte car « aucune contrainte en matière de religion » nous dit le Coran.

S’enfermer sur soi et rejeter les autres, signifie le délaissement de notre premier devoir et la plus noble mission de le Prophète (r) nous a légué : transmettre la parole de Dieu.

Si le Prophète (r), ses compagnons et nos pieux prédécesseurs s’étaient renfermé sur eux même et avaient rejeté les autres nous n’aurions peut être pas reçu ce message.

Comment témoigner de sa foi et aimer le bien pour une personne avec qui nous ne voulons pas avoir de contact ? Comment détester les autres et vouloir leur transmettre le message de la vérité peuvent être compatible ?

Croyez vous que le Prophète Noé détestait son peuple pour passer plus de neuf cents cinquante ans à vouloir leur transmettre le message de Dieu ?

Croyez vous que le Prophète Ibrahim détestait son père pour l’appeler à Dieu mainte fois en usant des meilleures paroles ?

Nous pouvons et nous devons détester le mal, mais jamais les personnes qui portent ce mal.

Après avoir subi les insultes, les humiliations, les crachats, les cailloux sur le visage dans le village de Taïf, le Messager (que la paix soit sur lui) refusa la proposition de l’ange Gabriel de détruire ce village et dit : « J’espère qu’Allah sortira de la progéniture de ses gens là, des enfants qui adoreront Allah sans rien lui associer ». Allah parle de Son Messager en disant « et Nous ne t’avons envoyé que comme miséricorde pour le monde »

L’objectif et le souhait du musulman est de sauver les gens, non pas les juger.

Celui qui comprend ce principe changera certainement sa manière de voir les choses, de voir les gens autour de lui. Il fera la distinction entre le péché et le pécheur, le mal et la personne qui le fait,

Le respect au lieu du racisme, l’interconnaissance au lieu de l’indifférence, l’amour au lieu de la haine, le dialogue au lieu du conflit, la douceur au lieu de la violence, la miséricorde au lieu de dureté, la paix au lieu de la guerre.

Vivre dans un pays non musulman

Le conseil européen de la fatwa et des recherches a donné son avis sur cette question depuis plusieurs années. Il n’y a aucun problème pour un musulman de vivre en occident. Il a la possibilité de preserver, transmettre et de pratiquer sa religion.

Le rôle du musulman dans la société occidentale

  • Pratiquer sa religion dans les meilleurs conditions ;
  • Préserver sa religion pour pouvoir la transmettre aux futures générations ;
  • Répandre et partager les valeurs de l’islam et lui donner son vrai et son bon visage ;
  • Témoigner de sa foi ;
  • Être utile pour la société dont il fait entièrement partie ;

Le verset suivant résume ces objectifs : « 33. Et qui profère plus belles paroles que celui qui appelle à Allah, fait bonne œuvre et dit : “Je suis du nombre des Musulmans ? ” » Sourate 41 : FUSSILAT (LES VERSETS DETAILLÉS).

﴿وَمَنْ أَحْسَنُ قَوْلًا مِّمَّن دَعَا إِلَى اللَّهِ وَعَمِلَ صَالِحًا وَقَالَ إِنَّنِي مِنَ الْمُسْلِمِينَ ٣٣﴾ فصلت

S’ouvrir et dialoguer avec les autres de la meilleure façon

« [13] Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous vous avons répartis en peuples et en tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. En vérité, le plus méritant d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est Omniscient et bien Informé. » 49. Sourate des Appartements (Al-Hujurât)

﴿يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنَّا خَلَقْنَاكُم مِّن ذَكَرٍ وَأُنثَىٰ وَجَعَلْنَاكُمْ شُعُوبًا وَقَبَائِلَ لِتَعَارَفُوا ۚ إِنَّ أَكْرَمَكُمْ عِندَ اللَّهِ أَتْقَاكُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ ١٣﴾ الحجرات

Allah fait de l’interconnaissance l’un des objectifs de la création.

Connaître l’autre et le comprendre est le seul moyen pour pouvoir travailler avec lui pour le bien de la société.

Dialoguer et le faire de la meilleure manière :

« 46. Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. Et dites : “Nous croyons en ce qu'on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c'est à Lui que nous nous soumettons”. » Sourate 29 : AL-ANKABUT (L'ARAIGNÉE)

﴿ وَلَا تُجَادِلُوا أَهْلَ الْكِتَابِ إِلَّا بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ إِلَّا الَّذِينَ ظَلَمُوا مِنْهُمْ ۖ وَقُولُوا آمَنَّا بِالَّذِي أُنزِلَ إِلَيْنَا وَأُنزِلَ إِلَيْكُمْ وَإِلَٰهُنَا وَإِلَٰهُكُمْ وَاحِدٌ وَنَحْنُ لَهُ مُسْلِمُونَ ٤٦﴾ العنكبوت

Exemple : Le musulman ne fait aucune concession sur sa religion s’il utilisait le terme "Non-musulmans" au lieu d’utiliser les termes "mécréants" ou « infidèles ». Pour s’adresser aux humains, le Coran opte pour les formules suivantes : "Ô gens», "Enfants d’Adam", "Ô mes adorateurs", "Ô gens du Livre".

Le Messager reçoit une délégation de chrétiens de Najran (Ymen) dans sa mosquée et dialogue avec eux. Il leur autorise de prier dans sa mosquée.

قال ابنُ إسحاقَ: وَفَدَ على رَسُولِ اللهِ-صَلَّى اللهُ عليهِ وسَلَّمَ-وفدُ نَصَارى نجران بالمدينة, فحدَّثني محمد بن جعفر بن الزبير, قال: "لمَّا قدم وفدُ نجرانَ على رَسُولِ اللهِ-صَلَّى اللهُ عليهِ وسَلَّمَ-دخلُوا عليه مسجدَهُ بعد صلاةِ العصرِ, فحانتْ صلاتُهم فقامُوا يُصلُّون في مسجدِهِ, فأراد النَّاسُ منعهم, فقالَ رَسُولُ اللهِ-صَلَّى اللهُ عليهِ وسَلَّمَ-:"(دعُوهم), فاستقبلُوا المشرقَ فصلُّوا صلاتَهم. سيرة ابن هشام1/573،584، وابن سعد 1/357

L'entraide le travail commun pour le bien de la société

  • Pour les causes communes l’islam n’interdit pas aux musulmans d’être partie prenante. La règle générale donnée par le Coran est « Soyez plutôt solidaires dans la charité et la piété et non dans le péché et l’agression ! Craignez Dieu, car Dieu est Redoutable quand Il sévit. [3] » 05. Sourate de la Table (Al-Mâ’ida)
  • Suite à une injustice flagrante sur un commerçant venu du Yémen, certains chefs de la Mecque se réunirent et organisèrent un ordre de chevalerie (hilf el foudoul) destiné à défendre l'opprimé. Mohammed prêta serment avec eux, acte dont il garda fierté même après la Révélation.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article