Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mawaddat l'association qui vous aide à trouver votre moitié)

Visitez le site de Mawaddat

Publié par imam Abdallah

Les écoles juridiques

On leur a apprit qu'être salafi consiste à ne pas suivre les 4 écoles.
Alors ils ont délaissé de suivre les plus grands savants pour suivre leurs propres savants,
Ils ont délaissé le meilleur au profit du médiocre.

Étonnante cette salafia qui ne se base sur aucun salaf ...

----------

Les écoles juridiques ne sont pas la religion mais des manières différentes de comprendre la religion.

Faire d’une école juridique sa religion est faut car cela pousse à l’excès, l’intolérance et voir même au fanatisme.

Oui nous l’avons vu à travers l’histoire où il était question : « Est-ce un musulman qui suivait l’école Hanbalite avait le droit de se marier avec une musulmane qui suivait l’école Hanafite !! ». Haussement que aujourd’hui cela nous paraît comme une absurdité mais tirons des leçons de l’histoire et ne reproduisons pas les mêmes erreurs.

Les écoles juridiques sont pour nous musulmans une grande richesse et une énorme source dans laquelle nous pouvons puiser.
Le débutant doit d’abord évoluer dans le cadre d’une école juridique sans que cela le pousse vers l’intolérance et sans manquer de respect pour les avis des autres écoles.

Selon moi, les imams et les étudiants et notamment en France doivent pouvoir, même en suivant une des école, marquer un certain détachement qui leur permet de choisir les avis les plus adapté à leur situation même si cet avis contredit l’école de leur affiliation.

Même si je suis Malikite d’affiliation et de formation comme la plupart des magribains, j’adopte les avis suivants :
Possibilité de faire le prêche de vendredi en une autre langue que l’arabe. (avis Hanafite) (interdit chez les Malikite)
Possibilité de faire la prière du vendredi depuis le milieu de la matiné (avis Hanbalite)
La pureté complète du chien (avis Malikite) (Les Chafites considère l’impurté complète du chien et les autres écoles pronent des positions médianes)
La conclusion du mariage sans la présence du représentant légal (avis Hanafite)

Il est aussi possible pour les plus grands savants de l’islam de sortir complètement du cadre des grandes écoles et d’adopter leurs propres avis qui se basent sur les règles de fondement de la jurisprudence musulmane. Ainsi j’adopte les avis :
Le divorce plus qu’une fois lors d’une même assemblé est considéré comme un seul divorce (Ibn Taymiah… Maintenant cet avis est devenu majoritaire alors qu’il était minoritaire car il contredit les 4 grandes écoles)
Le Nissab de la Zakat doit être basé uniquement sur l’Or (Qaradawi, Zouhaili …)
Les instruments de musique ne sont pas interdits, ce qui est interdit c’est leur mauvaise utilisation (Ibn Hazm, Qaradawi…)


L’objectif de ce poste est de vous dire que l’islam est plus large que les écoles, que le respect des écoles et des savants est un devoir, que le fanatisme pour une école est mauvais, que le fanatisme contre les écoles est encore pire…

Certains vont me dire : donc tu choisi toujours la facilité !

Je leur dirai : Oui est pourquoi pas ?! Le prophète n’a-t-il pas dit « La religion est aisée et simple » Aicha n’a-t-elle pas dit « Quand le prophète avait à choisir entre deux choses il choisissait toujours la plus facile pourvue qu’elle ne soit pas un péché ».
Il ne faut pas confondre chercher la facilité de la pratique et suivre ses passions pour s’échapper à toute contrainte. La pratique est par nature une contrainte que le musulman accepte par amour de Dieu et pour réaliser un profit dans ce monde ou dans l’autre.
Chercher la facilité n’est pas ruser avec Dieu et contourner les obligations religieuses.

Chercher la facilité dans la pratique c’est donner aux musulmans les meilleurs moyens pour pratiquer la religion tout en évitant la gêne réelle. C’est aussi trouver des vraies solutions, sans sortir du cadre de l’islam, à des problématiques nouvelles que les gens rencontre dans un contexte donné.

J’aime bien la parole du grand savant Soufiane Ben Ouyaina « Le vrai Fiqh est de trouver des solutions donner par un Faqih (juriste). « C’est Haram » n’importe qui peut le dire »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

saliha 06/06/2014 21:21

Assalam alaykoum,malheureusement c est une des maladies du 20siècle,car c est devenu la mode chez certains ce Titre "salaf ",alors ils sont parfois ignorant de cet responsabilité et de sa signification.Car c est non seulement les suceceur du Prophète salawatoullahi alyh, tels que les Grands savant Salaf l imam Abou Hanifa,Malik,Chafihy,Hambal."(que Dieu les agrees) et une epoque précis,de plus eux ne disaient pas:"Nous Sommes",alors que ils étaient Salafs,ils sont pour Dieu les nobles héritiers après l envoyer,alors mes frères c est une charge d être Salaf immense et triste d entendre cela,soi yons sages prenons ce qu ils nous ont laisser car la sciences nous est obligatoire et questionner le jour du jugement.Allahou Alam wa Ahkam

kader 29/06/2014 20:41

totalement faux je n ais jamais entendu cette parole d un frère.