Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Le début du mois de Ramadan

Le début du mois de Ramadan

Le début du mois de Ramadan.

Mon objectif n’est pas de relancer la polémique de l’année dernière mais de donner mon avis sur une question cruciale pour notre communauté. Si certains ne sont pas d’accord, ils peuvent l’exprimer avec respect et fraternité.

Je ne m’adresse pas ici à des gens qui ont un esprit fermé au dialogue mais à des frères que je considère ouverts, intègres, intelligents, instruits et sincères.

Je suis tellement étonné et surprit de leur position concernant la détermination du début et fin du mois de Ramadan.

Mon interrogation est la suivante : Pourquoi suivre à la lettre un hadith dans un cas et pas dans l’autre. Pour déterminer les horaires de la prière oui au calcul astronomiques, pour déterminer le début du mois du jeûne non pour le calcul astronomiques.

Ma position est celle du « conseil européen des recherches et de la fatwa » : oui pour le calcul astronomiques, oui pour la détermination à l’avance des dates de nos fêtes et occasions religieuses.

Je ne partage pas l’argumentation de ceux qui disent « On adopte le calcul astronomiques pour faciliter la vie des musulmans et leur permettre de s’organiser à l’avance pour les fêtes ». Non ce n’est pas pour cette raison qu’il faut adopter le calcul. Il faut l’adopter et le généraliser, à mon avis, car c’est l’esprit même de la législation musulmane. Le prophète le dit explicitement dans ses Hadiths. C’est pour moi la méthode que doit adopter les pays musulmans qui n’ont pas les mêmes problèmes d’organisation que nous. La Turquie a déjà fait le pas depuis des années et d’autres pays musulmans vont certainement suivre.

Comme nous avons le calendrier des horaires de prières, nous aurons inchaAllah un calendrier des occasions et fêtes religieuses pour les années prochaines. Ceux qui s’opposent à cela s’opposent à la réalité, s’opposent à l’évolution de la société, s’opposent à l’esprit scientifique et universelle de notre religion et ne font que retarder une échéance qui arrivera certainement un jour.

Vous allez voir que même certains savants de l’Arabie Saoudite changeront d’avis quand cela devient une exigence de la société.

Je viens d’écouter Cheikh Dedew dire :

« J'ai demandé à certains savants de l'Arabie saoudite pourquoi vous interdisez l'utilisation du calcul pour la lune et vous l'utiliser systématiquement pour la prière ?
Quelle est la différence entre les deux, expliquez-moi ?!
Il est plus simple d'utiliser le calcul pour les mois que pour les heures de prière car les avis juridiques pour les horaires de la prière sont très divergents. »

Source « cours de cheikh sur l'explication d'un livre de fondements de jurisprudence du savant Al-Isnaoui »

Pour information : Cheikh Dedew adopte l’avis qui annule la vision quand elle est contradictoire avec le calcul scientifique. Mais n’adopte pas l’avis du conseil européen de la fatwa que je viens de citer et de défendre.

Les problématiques qui sont encore à résoudre :
Même en se basant sur le calcul quelle règle adopter pour dire que demain c'est le Ramadan dans tel ou tel pays ?
Faut-il généraliser le premier jour à tout le globe ? Faut-il diviser le globe en deux ou en trois comme le préconisent certains chercheurs ?
Quel moment prendre ? la naissance de la lune commence quand ? la jonction ou la possibilité de la visibilité ?
Mais tous ces points ne pourront être abordés que quand tout le monde est d'accord sur le principe d'adopter le calcul comme moyen unifié dans le monde musulman.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article