Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Le blog de l'imam Abdallah (Valence-France)

Simplifier l'islam pour les francophones

Le dernier jour de la vie du Messager

Le dernier jour de la vie du Messager
Les musulmans, alors qu’ils accomplissaient la prière du Fajr du lundi, furent surpris de voir le Prophète lever le voile séparant la mosquée de la chambre d’Aicha pour leur jeter un regard, un dernier regard accompagné d’un sourire. Les musulmans, selon Anas, furent alors remplis de joie. C’était la dernière prière pour le Messager.

Au milieu de la matinée il demanda à sa fille Fatima de se rapprocher de lui et lui souffla quelque chose à l’oreille. Alors elle en pleure. Puis lui souffla autre chose. Cette fois ci elle en sourit. A ce sujet Aicha dit : « Bien après cela, nous avons interrogé Fatima cherchant a être informer et celle-ci nous dit : « Le prophète m’a dit qu’il allait mourir alors j’ai pleurée. Ensuite il m’a informé que de toute sa famille je serai la première à le rejoindre et alors j’ai sourit ».

Fatima dit ensuite : « Je plains mon père » Toutefois le Prophète dit : « Ton père n’aura plus de chagrin à partir de ce jour » Il appela Al-Hasan et Al-Housayn leur donna un baiser et recommanda le bien à leur égard, puis fit venir ses épouses auxquelles il consacra des exhortations et des rappels.

Ses dernières paroles Il fit aux gens une recommandation en disant : « La prière, la prière et la bienfaisance envers vos femmes ». Cela, il le répéta plusieurs fois.

L’agonie commence alors que la tête du Messager était sur la poitrine de Aicha. Elle pris le Siwak de son frère Abderahman, le mettant dans sa propre bouche pour le ramollir et le donna au Messager pour nettoyer ses dents.

Dès qu’il eu fini de se curer les dents il leva sa main ou son doigt et du même coup son regard était tourné vers le haut. Ses lèvres bougèrent. Alors Aicha lui prêta l’oreille et l’entendu dire : « Avec ceux à qui tu as accordé tes faveurs parmi les Prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux. Seigneur ! Pardonne-moi ! Sois clément avec moi ! Fais-moi rejoindre l’éternel ! Seigneur ! L’éternel », puis sa main s’inclina et il rejoignit l’éternel.

Certes nous appartenons à Allah et c’est à lui que nous retournerons.

Cet événement eu lieu un peu après le milieu de la matinée du lundi 12 du mois de Rajab Al-Awwal de l’an 11 de l’hégire, alors que le Messager d’Allah avait 63 ans et 4 mois. 

La grande tristesse des compagnons La douloureuse nouvelle se répandit. Médine s’obscurcit. Anas dit : « Je n’ai jamais vu un jour aussi beau et lumineux que celui ou nous avons rencontré le Messager d’Allah. Je n’ai jamais vu un jours aussi obscure et aussi laid où celui-ci nous a quitté ».

La position de Omar Omar ibn el Khattab, debout se mit à dire : « Certains des hypocrites prétendent que le Messager d’Allah est mort, Non ! Le Messager d’Allah n’est pas mort il est allé auprès de son seigneur et reviendera.» 

La position d’Abi Bakr Abû Bakr arriva à cheval en provenance de sa deuxième maison située à extérieur de Médine. Il descendit et entra dans la mosquée sans rien dire, se dirigea vers la chambre de sa fille Aicha. Souleva le voile sur le visage de son ami, son compagnon Mohamed et constate sa mort. En pleurant, il l’embrassa et dit : « Que tu es bon mort et vivant Ô messager de Dieu »

Il sort à la mosquée demande à Omar de s’asseoir et dit : « A Présent, ceux d’entre vous qui adoraient Mohamed, qu’ils sachent que Mohamed est mort. Ceux d’entre vous qui adoraient Allah, qu’ils sachent qu’Allah est vivant et ne meurt pas. En effet Allah dit : 
« Muhammad n'est qu'un messager - des messagers avant lui sont passés -. S'il mourait, donc, ou s'il était tué, retourneriez-vous sur vos talons? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah; et Allah récompensera bientôt les reconnaissants. » (3/144)

A ce propos Ibn Abbas dit : « Par Allah ! On aurait dit que les gens ne savaient pas qu’Allah avait révélé un tel verset avant sa récitation par Abi Bakr. Tous saisirent le verset qu’ils se mirent à répéter sans exception ». Selon Ibn Al-Moussayyib, Omar dit : « Par Allah ! Dès que j’entendis Abi Bakr récité le verset, je me sentis vide au point de basculer et de m’affaisser à terre. C’est alors que je compris que le Messager d’Allah n’était plus ». 

Enterrement : Avant d'enterrer le Messager Abou Bakr a été choisi comme successeur (calife). 
Le mardi matin, des membres de la famille et certains de ses proches lui ont fait le lavage mortuaire sans lui ôter ses vêtements. (Al-Abbâs, Ali, Alfadl, Oussama…) On le lava trois fois avec de l’eau contenant l’odeur de certaines plantes. Par la suite, on l’enveloppa dans trois vêtements blancs ne comportant ni chemise ni turban.

Abou Bakr dit : « Moi j’ai entendu le Messager d’Allah dire : « Tout Prophète qui décède est enterré au lieu même du décès ». Sur ce, Abou Talha souleva le lit de mort, creusa en dessous la tombe du Messager.

Apres cela, les gens entrèrent dans la chambre par vague de dix et prièrent sur le Messager d’Allah individuellement, sans nul besoin d’un imam. D'abord, ce fut les gens de sont clan qui accomplirent leurs prières, suivis des Mouhajirines et des Ansars, les femmes aussi prières sur lui, après les hommes. Enfin prièrent sur lui les enfants. Il n’a été enterré « A la fin de la nuit du mercredi. »

Après la mort du Messager on ordonna à Bilel de lancer l'appel à la prière, il commence à le faire et quand eu atteint "J'atteste que Mohamed est le Messager de Dieu" il n'a pas pu le dire à cause de sa tristesse et ses pleurs, les gens dans la mosquée pleuraient, les gens à l'extérieur de la mosquée pleuraient et toute Médine était triste.

« Seigneur ! Répands Ton salut sur Mohammed ainsi que sur la famille de Mohammed, de la manière que tu l’as répandu sur Ibrahim et sur la famille d’Ibrahim. Certes, Tu es digne d’éloges et glorieux. Seigneur ! Bénis Mohammed ainsi que la famille de Mohammed, de la même manière que Tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim. Certes tu es digne d’éloges et Glorieux. »

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Saliha 17/06/2014 10:16

Asalam alaykoum,Celui qui en quête de savoir qui il suivent l imam juste,l imam juste c est celui qui ne suit pas ces passion,qui amene pas à lui même(égo)mais plutôt qui suit les prescriptions de nôtres bien aimé salawatoullahi alyh,Et qu il s en détourne s il inov au prescriptions de Dieu,alors celui qui enpreint ce chemin celui ci le mènera jusqu au Messager d Allah salaman alyh aura cet proximité d avoir toujours le Prophète Mohammed comme Imam "Asalam alaykoum y a Imamallah ainsi qu à sa famille et ceux qui l on suivi et qui le suivent et avec nous parmi eux .ya Allah